ÉlectroménagersJardinMaison

Que vaut le purin d’ortie comme désherbant ?

Lorsqu’on a un jardin ou un potager, il n’est pas plaisant de voir pousser les mauvaises herbes qui envahissent l’espace aménagé. Ainsi, on met tout en œuvre pour éliminer ces herbes indésirables qui poussent rapidement. Si on peut préconiser des solutions modernes comme les herbicides chimiques vendues dans le commerce, il existe des solutions naturelles pour parvenir au même résultat. À cet effet, on peut utiliser l’ortie, une plante connue pour ses nombreuses vertus afin d’éliminer les mauvaises herbes. Focus dans cet article sur l’efficacité du purin d’ortie en tant que désherbant.

Qu’est-ce que le purin d’ortie ?

L’ortie est une plante bien connue des jardiniers qui sont d’ailleurs nombreux à la considérer comme une plante miracle. En effet, l’ortie est une plante aux multiples vertus dont l’usage est assez répandu dans le monde du jardinage. Ainsi, l’ortie trouve une utilité certaine pour l’entretien d’un jardin à travers ses diverses propriétés. C’est notamment le purin d’ortie qui est utilisé pour mettre en évidence les différentes propriétés de la plante.

Le purin d’ortie est une préparation végétale dont l’ingrédient principal est la feuille d’ortie qui est mise à tremper dans l’eau pour macération. Le liquide obtenu après fermentation a une odeur nauséabonde, ce qui lui donne d’ailleurs le nom purin d’ortie.

Le purin d’ortie ainsi obtenu a plusieurs utilités pour l’entretien du jardin et des espaces verts en général. Il peut ainsi servir à :

  • Fertiliser le sol ;
  • Revitaliser les plantes ;
  • Activer le compost ;
  • Désherber le jardin ;
  • Lutter contre les maladies cryptogamiques comme le mildiou.

L’ortie est donc véritablement une plante bénéfique pour prendre soin du jardin.

Comment fabriquer du purin d’ortie ?

Comment fabriquer du purin d’ortie ?

La fabrication du purin d’ortie n’est pas du tout compliquée, car elle ne nécessite que de l’eau et des feuilles d’ortie. Il faut également prévoir le récipient ou le fût dans lequel fabriquer le purin d’ortie. Pour que la fabrication se déroule bien, ce contenant ne doit pas être un fût métallique.

Il faut prévoir à peu près 1 kg d’ortie pour 10 L d’eau ou 3 kg d’ortie pour 25 L d’eau. Dès que vous avez les mesures nécessaires pour la quantité de purin désirée, il faut :

  • Couper ou hacher les feuilles d’ortie et les mettre dans un bac ou fût en plastique ;
  • Ajouter la quantité d’eau correspondante et couvrir le récipient en laissant une légère ouverture pour l’aération ;
  • Remuer tous les jours au cours du processus de fermentation qui peut aller jusqu’à 15 jours ;
  • Filtrer le purin dès que la fermentation est terminée, c’est-à-dire dès qu’il n’y a plus de mousse blanchâtre ou verdâtre qui recouvre le liquide.

Le purin d’ortie ainsi obtenu doit être conservé dans un coin de la maison, de préférence dans une cave ou un abri frais dans des bidons opaques.

Quelle est l’efficacité du purin d’ortie pour le désherbage ?

Pour utiliser le purin d’ortie comme un désherbant naturel, il ne faut pas le diluer comme c’est le cas lorsqu’il est utilisé à titre de fertilisant ou d’insecticide naturel. C’est donc le purin d’ortie pure qui est un désherbant naturel à l’efficacité reconnue.

En effet, pour désherber une surface donnée, il suffit de répandre le purin d’ortie non dilué à l’aide d’un arrosoir sur les mauvaises herbes. Au bout de 2 à 3 jours, ces dernières disparaîtront complètement en noircissant. C’est la forte teneur en azote du purin d’ortie non dilué qui provoque cet effet sur les mauvaises herbes.

En somme, le purin d’ortie est un désherbant naturel efficace lorsqu’il est utilisé sans dilution. Les avis des jardiniers et autres personnes ayant eu recours à ce produit sont unanimes. Tout est question de dosage avec le purin d’ortie qui peut être à la fois un fertilisant et un herbicide.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page